Select Page

Une belle histoire…celle de chloé

Une belle histoire…celle de chloé

Parce que nos histoires sont les meilleures et parce que je ne suis pas (mais alors pas du tout!) une écrivain mais plutôt une bonne matheuse/physicienne/fan de bio, je vais tenter, oui, je dis bien tenter, de raconter notre histoire à ma jument et moi.

Ca commence en octobre 2009 par des recherches quotidiennes sur Internet d’une jument convenant à mes critères et à ceux de ma mère (car oui, le porte monnaie est là quand on a 13 ans).
Après quelques temps de recherches, un essai est prévu le 14 mars 2010, une grande pur sang très (trop ?) fine ayant fait des courses jusqu’à ses 6 ans et du horse ball l’année de ses 7 ans. Et moi ce que je veux en faire ? Un cheval de CSO naturellement.
Un seul essai (avec 5h de route aussi 😅), pas un coup de cœur mais une évidence : une jument capable de sortir en club 2 avec autant de sang et aussi calme (oui oui il y avait un incendie dans les thuyas de la maison du voisin lors de l’essai et mme n’a fait qu’un écart au début quand les branches ont commencé à craquer) c’est tout de même pas mal.
Elle me rejoint le 22 mars 2010 dans un nouveau club pour elle comme pour moi. C’est difficile, je subis de plein fouet toutes les critiques possibles : jument abandonnée, maltraitée, maigre, squelettique, qui ne fera jamais rien, un pauvre squelette sur pattes et de plus méchante,… Vous en pensez quoi vous ? Et si on vous dit que j’avais pas encore 14 ans à l’époque ? Oui, c’est dur, mais c’est comme ça…

Après ça une routine de propriétaire s’installe, on fête nos anniversaires ensemble chaque année (oui, on est toutes les deux du 28 avril, à quelques années près), on part en concours, on cloue le bec de toutes ces personnes à la critique facile (lors de notre premier CSO on finit quand même 3ème et 1ère… ça avait calmé le fameux club), on apprend à travailler correctement, on tombe sur des personnes qui nous poussent vers l’avant et nous voilà maintenant en train de débuter les CSO en 115, de faire des appuyers au trot dans notre manège (c’est pas encore pour maintenant les concours de dressage, faut pas pousser non plus!), de partir en balade en licol et à cru, d’emmener les débutants n’importe où, de faire du Pony Games, du TREC, de la randonnée, du Horse Ball, du travail à pied, tout simplement de nous éclater au jour le jour avec une petite jument au cœur plus grand qu’elle.

Voilà une petit histoire qui n’a rien d’exceptionnelle mais, il faut l’avouer, que j’aime partager.

Chloé N.

A propos de l'auteur

Claire

Claire est la créatrice du blog de l'ABC du Cheval et de l'environnement de formation en ligne. Propriétaire de plusieurs chevaux, Claire s'est découvert cette passion en accompagnant ses enfants au centre équestre... Depuis, elle vous livre toutes ses découvertes ! aussi bien les bonnes que les mauvaises !

Nouvelle Formation de YOGA pour cavaliers et cavalières

Nouvelle Formation de YOGA pour cavaliers et cavalières

cliquez sur l'image

Cliquez sur J’aime !

Quizz

Quizz