Select Page

Stage de Dressage et d’Art Equestre chez Fiona et James Carter à Fleurines (60)

Stage de Dressage et d’Art Equestre chez Fiona et James Carter à Fleurines (60)

Retour d’expérience sur deux jours de stage de dressage et d’art équestre, auxquels j’ai participé, à raison d’un jour en novembre et un jour en décembre.

Le stage se déroule à Fleurines dans le 60. C’est tout près de Senlis et très facile d’accès par l’autoroute A1.

Arrivée chez Fiona et James qui nous accueillent avec du café dans leur petite écurie, au milieu de leurs magnifiques chevaux espagnols.

Le matin c’est travail à pied et l’après-midi travail à cheval. Chaque personne suit un cours particulier puis regarde les autres travailler. Il y a deux groupes : l’un avec Fiona et l’autre avec James.

diapo

La particularité de ces stages c’est que l’on travaille avec leurs propres chevaux de spectacle. Ce qui est quand même une sacré responsabilité car n’étant pas des pros, nos demandes sont plus que brouillonnent….

L’avantage de travailler avec des chevaux si fins, c’est qu’ils répondent au doigt et à l’oeil, ou plutôt aux codes vocaux qu’il faut déjà réussir à faire !

Positionnement, rythme, cadence, demandes vocales, tout doit être parfait pour obtenir le meilleur geste. Et Fiona et James nous apprennent à ne pas se contenter de peu mais à avoir un mouvement parfait, sans contrainte et le plus long possible.

En effet, en spectacle, il faudra que les chevaux s’exécutent quelquefois en liberté et que les positions soient tenues ! Pas question que la révérence ne soit pas tenue, le temps des applaudissements par exemple 🙂

Cela nécessite un peu de pratique mais dès la seconde séance, je suis beaucoup plus à l’aise !

Voici un échantillon de ce que nous montrent Fiona et James :

Après il n’y a plus qu’à…

Ma première impression est…qu’il faut que j’oublie ce que je sais…Moi qui ait passé mes degrés d’éthologie à La Cense, j’ai pris des habitudes de positionnement et de maniement du matériel… Mais pour faire du spectacle, il faut pouvoir se mouvoir différemment et surtout pouvoir donner des indications près du cheval mais aussi à distance.

Il faut donc que je tienne mon stick (un simple stick de dressage) dans la main droite, la longe dans la main gauche et je me place à l’épaule gauche du cheval.

Voici quelques photos :

Fiona Carter nous montre le travail aux longues rênes avec Japito avant de nous faire passer un par un.

Claire s’essaie au pas espagnol avec Japito.

Claire et Japito dans un essai de passage (pour Claire car Japito sait très bien le faire !)

Fiona fait faire la révérence à Japito

Japito s’assied dans le canapé.

James fait asseoir Chocolat, monté par une stagiaire.

En tout cas les sensations sont au rendez-vous !

Après le travail à pied, c’est au tour du travail monté.

Les chevaux sont sensibles et très bien dressés !

monte1

monte2

C’est assez perturbant quand on passe de chevaux plus classiques ou je dirais, moins expressifs, mais Fiona et James n’hésitent pas à d’abord nous tenir en longe avant de nous lâcher dans la carrière.

Cela permet de démarrer calmement, en prenant ses marques et en suivant à la lettre les instructions.

Personnellement j’ai bien apprécié le fait d’être longée et la seconde fois, j’avais vraiment pris mes marques avec le cheval et nous avons pu évoluer et faire de belles choses.

Les deux fois, j’ai monté un beau lusitanien un peu sensible, qui a tendance à reculer si il y a trop de main ou si les instructions ne sont pas claires. Il a besoin d’une main souple et d’indications claires, précises et douces pour ne pas se mettre en révolution. Bref, une main de fer dans un gant de velours !

Louis a monté un jeune entier, très sensible.

Voici quelques images :

La seconde journée de stage m’a permis de constater une belle évolution.

Franchement, c’est vraiment extraordinaire de pouvoir monter des chevaux de cette qualité ! Une heure de leçon sur ces chevaux en vaut 10 sur un cheval de club !!!

Sans parler du fait que l’enseignement de James et Fiona est vraiment intéressant et permet de progresser beaucoup plus vite : la position est revue complètement pour nous faire oublier tout ce qu’on essaie de nous apprendre pour nous garder dans la médiocrité (ps : voir mon article sur :Voulez-vous vraiment apprendre à monter à cheval ?).

Bref ce stage est à faire ! Que vous soyez propriétaire ou cavalier(e) de club, offrez vous cela ! Vous allez découvrir des nouvelles sensations, des nouvelles façons de faire et surtout…VOUS FAIRE PLAISIR !

On repart boosté, avec l’envie d’apprendre plein de nouvelles choses à nos chevaux et on a la BONNE MÉTHODE !!!

Et en plus !

Nous déjeunons tous ensemble dans la véranda près de la piscine. C’est la maman de Fiona est une excellente cuisinière 🙂

dejeuner

Suivez la Team Carter sur facebook pour avoir les infos sur les prochains stages !

About The Author

Claire

Claire est la créatrice du blog de l'ABC du Cheval et de l'environnement de formation en ligne. Propriétaire de plusieurs chevaux, Claire s'est découvert cette passion en accompagnant ses enfants au centre équestre... Depuis, elle vous livre toutes ses découvertes ! aussi bien les bonnes que les mauvaises !

1 Comment

  1. Kasia

    super. La chance! vous allez refaire ce stage?

    Réponse

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouvelle Formation de YOGA pour cavaliers et cavalières

Nouvelle Formation de YOGA pour cavaliers et cavalières

cliquez sur l'image

Cliquez sur J’aime !

Quizz

Quizz