Select Page

Sicile : randonnée équestre entre terre et mer

Sicile : randonnée équestre entre terre et mer

Âme sicilienne et randonnée équestre

 Pèlerinage à cheval en Sicile, fête de la “Canella”

Une randonnée équestre… en Sicile !

Il y a quelque chose de surprenant dans cette nouvelle aventure ! Lorsque l’on pense à l’ile italienne, immédiatement viennent en tête Palerme, l’Etna, Syracuse, Taormine, mais beaucoup plus rarement ses parcs naturels ….

L’âme de l’ile est à rechercher dans la façon décalée de voir les choses, alors la parcourir à cheval, des collines vertes de la Madonie, jusqu’aux flancs du plus grand volcan d’Europe, permet très certainement de la toucher au cœur.

Et  s’il en faut un peu plus pour vous convaincre, voici quelques raisons de vous laisser embarquer au-delà des ruines romaines et des scènes mythiques cinématographiques.

 Randonnée équestres en Sicile

Découvrir l’âme équestre de l’île.

 

Connaissez-vous le Siciliano ou encore le Sanfratellano ?

 

L’histoire des chevaux siciliens remonte à plus de 3000 ans.
Les grecs importèrent des chevaux de grande qualité en Sicile, qui provenaient de Mésopotamie, du Liban ou encore de Syrie et trouvèrent en Sicile un climat similaire au leur mais avec un environnement leur fournissant une nourriture, plus riche.
Les romains importèrent ensuite des montures d’Italie et les croisèrent avec les créant ainsi une race de chevaux plus rapide et plus endurant.
Quand les Maures, envahirent la Sicile pendant 3 siècles, ils importèrent plus de 10 000 chevaux berbères et arabes. Puis les normands arrivèrent avec leurs chevaux de bataille.

Le Sanfratellano vient de la province de Messine. Ses origines sont très incertaines. Certaines versions le disent descendant des chevaux orientaux importés justement par les Maures, alors que d’autres lui prêtent plus une souche nordique provenant des invasions normandes. Quoiqu’il en soit, le Sanfratellano moderne tient sa conformation actuelle de croisements tels que le Lipizzan, le Maremmano, le Pur-Sang anglais ou encore, le Nonius, qui lui a transmis sa robe sombre. C’est un cheval de selle et de trait léger utilisé principalement pour le tourisme équestre. Il est élevé à l’état semi-sauvage, et vous le croiserez peut-être dans le parc de Nebrodie.

Pèlerinage à cheval en Sicile, fête de la “Canella”

Le siciliano lui, semble issu de pur-sang arabes mêlés aux chevaux présents en Sicile au cours des siècles, les derniers croisements ayant été réalisés avec des Anglo-arabe. Aujourd’hui la race est cependant peu représentée, et les chevaux avec papiers sont rares. Lorsque Ferdinand II parti de Naples pour venir s’installer à Palerme au moment de la Révolution, il créa un élevage, Ficuzza. C’est là que furent croisées les juments siciliennes avec des étalons andalous, créant ainsi un cavalerie légère, plus petite, plus rapide, plus endurante et surtout plus belle pour défiler dans les parades. Malheureusement à la mort de Ferdinand II, son frère pris le pouvoir et  fit détruire les écuries et vendit tous les chevaux qui furent mélangés à d’autres races. Quelques familles nobles de Sicile achetèrent certains de ces chevaux et purent maintenir la lignée comme la famille Salome de Tusa qui possède aujourd’hui les plus exemples de chevaux siciliens. Depuis 12 ans, l’association des chevaux de Sicile afin de préserver la race. Tête fine, petites oreilles, membres secs, par le passé, le Siciliano était employé pour tirer les voitures et aussi pour le travail agricole. Il a aussi été utilisé dans la chasse au faucon et est aujourd’hui cheval de loisir, avec des qualités à l’obstacle.

Randonnée équestres en Sicile

La troisième race sicilienne est le pur cheval sicilien oriental. En 1876, le studbook fut ouvert et importé à Catane, par l’un des colonels de cavalerie italienne revenu de voyage avec les plus beaux spécimens d’étalons et de juments, en provenance de Syrie et du Liban. Ces chevaux furent utilisés pour améliorer la cavalerie et après plusieurs générations de croisement devinrent une  race très précise, en Sicile. Il n’en reste aujourd’hui que 190 chevaux qui sont sous la protection de l’Unesco.

 

Les parcs nationaux, terre des chevaux siciliens, sont une autre très bonne raison de chevaucher en Sicile.

Pèlerinage à cheval en Sicile, fête de la “Canella”

Parcourir les parcs nationaux.

 

Aujourd’hui, la Sicile compte trois parcs nationaux, Etna, Madonie et Nebrodi, d’un bout à l’autre de l’île, soit environ 200000 ha de territoire, la plus grande aire protégée d’Italie, que vous pouvez parcourir lors de randonnées équestres.

 

LES MADONIES

 

Le territoire de ce parc comprend les reliefs les plus hauts de l’ile, exception faite pour l’Etna, et presque 50% des espèces de la flore de l’île y est présente. Tous les mammifères présents en Sicile s’y retrouvent : Daims, renards, etc, 70% des oiseaux et 60% des invertébrés de l’île.

Visiter la région des Madonies est certainement une expérience unique, elle est en effet caractérisée par une multitude de milieux variés qui comprennent, tantôt de haut pics, tantôt des collines moyennes, tantôt de superbes traits de mer qui lèchent le bord tyrrhénien du parc même. Au printemps, quand explosent les couleurs des sous-bois, ou l’été pour fuir la chaleur de la mer, les Madonies savent se faire apprécier…

Randonnée équestre à travers la Sicile jusqu

LES NEBRODIES

Cette chaîne de montagnes s’étend sur 70 km parallèlement à la côte septentrionale de l’île.

Le manque de symétrie des versants d’un même sommet, la diversité du modelage des reliefs, la végétation très riche et les milieux humides sont les éléments qui caractérisent ses paysages.

Ce parc met aussi à l’honneur le cheval, et Saint Antoine de Padoue qui lors de son voyage sur l’île passa plusieurs nuits dans les  bois de Piano della Cannella. Un pèlerinage rassemblant plus de 700 cavaliers (en constante augmentation) a lieu tous les deux ans au mois de septembre. On y voit des chevaux de toutes races, mais aussi des mules et des ânes comme les montaient les premiers pèlerins.

Comme le dit l’association des cavaliers de Capizzi, l’objectif de ce  rassemblement est aussi de valoriser le territoire  à travers le cheval et de faire redécouvrir les sentiers muletiers de l’île, tout en partageant, échangeant sur des valeurs communes.

Randonnée équestre à travers la Sicile jusqu

L’ETNA

 

Le plus grand volcan d’Italie et d’Europe s’élève jusqu’à 3323 m avec une circonférence au pied de 250 km environ et une aire volcanique de 1400 km carrés.

Randonnée équestre à travers la Sicile jusqu

Bien qu’il soit actif et ait plusieurs fois démontré sa puissance destructive, ces pentes extrêmement fertiles sont cultivées et habitées par des milliers de personnes.

L’Etna auquel sont liés plus d’un mythe et qui fut défini par Pindare comme « colonne du ciel » est constitué de plusieurs centres éruptifs mineurs et de deux bouches majeures : le Trifoglietto, qui se trouve aujourd’hui là où s’étend la grandiose Valle del Bove, et le Mongibello.

La végétation de l’Etna se partage en différentes zones selon l’altitude.

Dans la première (de la cote à 1500 m) des agrumes, des noisetiers, des pistaches, des oliviers et amandiers, ensuite, les premiers bois de chênes, de châtaigniers, de pins et de chênes verts.

Entre 1500 et 2000 mètres, les vastes étendues de cendre et de lapilli sont colonisées par les plantes épineuses, dernier bastion avec quelques autres de la végétation.

 

Il existe de nombreux moyens de se déplacer sur le volcan, mais découvrir ses flancs à cheval, est particulièrement envoûtant, et prouve, si l’on en avait encore besoin, le pied sûr et l’agilité des chevaux siciliens.

 

Et puis la Sicile c’est aussi une gastronomie délicieuse aussi colorée et chaleureuse que ses habitants. Cuisine dont vous pourrez vous régaler.

Randonnée équestre à travers la Sicile jusqu

Eveil des papilles

La reine de la cuisine sicilienne reste l’huile d’olive vierge, aussi bien pour cuisiner que pour assaisonner.
Légumes, poissons et fruits de mer essentiellement se retrouveront dans vos assiettes
Le poisson, peut être aromatisé à l’huile et à l’ail ou avec des olives et des câpres, de la chapelure et de l’orange.
Les herbes aromatiques sont abondantes : basilic, persil, menthe, laurier, origan, mais aussi jasmin, pignons de pin, raisins secs, chapelure grillée, écorce d’orange, zest de citron fleuriront dans vos palais.

Pèlerinage à cheval en Sicile, fête de la “Canella”

Les amandes, noix et pistaches sont aussi fréquemment consommées, dans la préparation de desserts et de boissons, ou pour assaisonner riz et pâtes.

L’île produit aussi diverses variétés de fromage, dont certains au lait de brebis. Elle a aussi une solide tradition viticole avec 28 cépages autochtones et 21 vins DOC.

N’oublions pas les nombreux desserts dont vous pourrez vous régaler, comme les célèbres cannoli. Ils sont fréquemment aux fruits frais ou sec, à base de ricotta de brebis, de miel mais aussi de chocolat.  Les glaces et les granitas ont une place importante dans la vie quotidienne sicilienne depuis des siècles, avec des centaines de goûts différents, dont bien évidemment, l’amande.

Bref, que ce soit pour le plaisir des yeux, des papilles, mais aussi et surtout la chaleur d’un peuple, il ne faut pas hésiter à chevaucher en Sicile.

Lorsque l’on est l’île  qui possède le châtaignier des cent chevaux. (En sicilien : Castagnu dê Centu Cavaddi) soit le châtaignier le plus grand et ancien connu à aujourd’hui, (l’un des vingt arbres déclarés « monument national » en Italie), nul doute que l’on soit une terre équestre.

Pour la petite histoire, il est situé sur la route de Linguaglossa à Sant’Alfio, sur le versant oriental de l’Etna. Il semble être âgé de 2000 à 4000 ans. La circonférence de l’arbre faisait 57,9 mètres quand il a été mesuré en 1780.

L’arbre s’est depuis divisé en plusieurs gros troncs, mais ils partagent toujours les mêmes racines. Une légende raconte qu’une reine d’Aragon et son escorte de cent chevaliers furent pris, au cours d’un voyage à l’Etna, dans un violent orage. Tous auraient trouvé refuge sous l’arbre et n’auraient nullement été mouillés.

Vous trouverez très certainement, vous aussi un refuge sur ces terres accueillantes.

 

Un grand merci à Caval & Go pour leurs randonnées passionnantes http://www.cavalngo.com

Randonnée équestres en Sicile

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouvelle Formation de YOGA pour cavaliers et cavalières

Nouvelle Formation de YOGA pour cavaliers et cavalières

cliquez sur l'image

Cliquez sur J’aime !

Quizz

Quizz