Select Page

Michel Sorg : une rencontre pleine de rebondissements

Michel Sorg : une rencontre pleine de rebondissements

Michel Sorg : une rencontre mémorable !

Une rencontre téléphonique, une foultitude de soucis informatiques, voici une interview qui eut un accouchement bien difficile, mais qui reste malgré tout un vrai moment de bonheur !

Des rires, des échanges,  et beaucoup d’émotion. Bref le cocktail détonnant !

Un énorme merci à celui qui aura eu l’immense gentillesse d’attendre.

Allez ! On vous le présente !

Au fait… Michel Sorg : Vous connaissez ? Le CHI de Genève… Je vois déjà vos yeux se mettre à pétiller ! (j’en conviens… Moi aussi… « Et oui, toute ma jeunesse »  dit la vieille !-) Revenons à Michel, il en est donc le sous-directeur. Et de fait, a la chance de mêler métier et passion.

 

Prêts à plonger dans son univers ?

 

Michel Sorg : un abécédaire drôle, émouvant et pétillant

A comme AMI : « l’un de mes piliers, qui me permet sans cesse d’avancer ; un petit comité mais de vrais amis fidèles. L’un des secrets du CHI de Genève, c’est d’ailleurs l’amitié qui règne au sein du comité. Sophie Mottu Morel, directrice générale, et Alban Poudret, directeur sportif, sont des amis qui me sont chers. » A comme ARGENTINE aussi ! Un pays que j’aime immensément et où j’ai passé ma lune de miel.

B comme BOIRE (et ouiii !) Essentiel et festif (avec modération)

C comme CLARA Nous parlions de pilier, de fidélité, de solidité ? Clara : ma femme

Clara ma femme et moi.

D comme DRESSAGE : une discipline olympique qui mérite que l’on s’y intéresse plus (c’est un cavalier de CSO qui vous dit cela !), une discipline dont le plus beau spectacle reste la Kür ; et puis c’est la base de tout.

E comme EDOUARD ET ELIOTT. Mes 2 fils. Ils ont changé ma vie.

F comme FAMILLE. A nouveau un pilier, au même titre que les amis.

G comme Genève (évidemment !) Le CHI, ma vie dans cette ville. Tout concorde ! Il était donc obligatoire de la citer.

Une photo de la piste de Genève. Car c’est mon rêve d’enfant qui s’est réalisé en travaillant pour ce Concours.

H comme HIPPISME/HIPPIQUE. Ma passion depuis toujours, même si je ne monte plus. Les chevaux restent toute ma vie.

I comme INNOVATION. Notre sport vit une période où l’on cherche à la démocratiser, le médiatiser auprès du grand public, le rendre plus accessible. L’innovation permet aux médias de rendre cela possible.

J comme JUMPING : ma discipline phare. La discipline REINE au niveau international, la discipline de l’émotion. L’une des plus grandes est évidemment le titre olympique de Steve Guerdat. J’étais avec son frère Yannick dans son bureau ce jour-là. C’était incroyable de vivre cela ensemble. Et en 2016, il y a eu les adieux de Nino des Buissonnets au CHI de Genève où j’ai eu la chance d’être speaker. Que d’émotions ! Et puis ma femme est une championne aussi, nous avons vécu de magnifiques choses grâce au jumping (championne genevoise, vice-championne romande notamment) ! Mes plus gros souvenirs sont liés à l’obstacle. C’est vraiment toute la communion homme/ cheval

K : comme  KKRIBAS/ « Kaka » … Pour Carlos Mota Ribas. Un cavalier, un homme adorable ! Je l’ai rencontré il y a 5 ans; 5 ans de grands fous rires ! Un film magnifique « Mumu »  raconte l’histoire émouvante de la  rencontre de ce cavalier et de son cheval. http://mumuofilme.com.br/

File:54eme CHI de Genève - 20141213 - Prix Credit Suisse - Carlos Eduardo Motta Ribas et Ronaldo 2.jpg

Carlos Eduardo Motta Ribas

L  comme LAUSANNE. La capitale olympique, la capitale mondiale du sport … située juste à côté du village où j’ai grandi.

M comme MANGER. Forcément, nous avions boire. Je suis un passionné de sports mais j’adore aussi cuisiner et découvrir de nouvelles saveurs (Michel, nous attendons tes bons plans restos à Genève et Lausanne)

N comme NON : parce que je ne sais pas toujours le dire… Même aux enfants ! Je ne compte plus le nombre de fois où je me suis dit « Mais pourquoi ai-je dit oui ? »

O comme OZO JOURDANIERE. La jument de ma femme. Une alezane avec laquelle, elle a tournée pendant 10 ans jusqu’en 140cm. Une jument un peu cinglée mais qui formait un vrai couple avec Clara.

P comme PORTO VECCHIO. La Corse ! Un vrai coup de cœur. J’en suis tombé vraiment amoureux. Bien entendu on y mange très bien ! (cf : lettre M)

Q comme QUABRI DE L’ISLE. Vainqueur du Grand Prix de Genève en 2016 ! Un très beau modèle et une vraie complicité avec son cavalier Pedro Veniss. Pedro qui est un ami aux vraies valeurs humaines.

Pedro Veniss et Quabri de l'Isle atteignent le Graal à Genève

Victoire d’anthologie ce soir pour Quabri de l’Isle et Pedro Veniss!

R comme ROME. Une ville fabuleuse, une des plus belles du monde. On s’y sent bien. Tout simplement ! Et puis le CSIO … Piazza di Siena ! Une piste en herbe incroyable !

S comme STEVE GUERDAT (évidemment !) Un cavalier exceptionnel qui se bat pour le sport juste et vrai. Lui aussi un véritable ami : franc et loyal.

J’ai vécu de grands instants d’émotions grâce et avec lui dont bien évidemment son titre de champion olympique. Je suis admiratif : un véritable homme de cheval aux belles valeurs. J’espérais vraiment qu’il revienne des mondiaux cette année avec une médaille et qu’il ait partagé le podium avec Martin Fuchs rend la chose encore plus forte.

Steve et Jalisca Solier. C’était lors des adieux de Jalisca au CHI de Genève 2013. Et un mois plus tard elle nous a quittés après s’être fracturé la jambe au parc alors qu’elle débutait sa retraite. Cette jument était phénoménale, si attachante et ces adieux sont l’un de mes plus grands souvenirs de speaker avec les adieux de Nino en 2016.

T : comme TRICOT (oui bon… C’est loin d’être une passion !) T comme Arnaud Tsamère aussi. Un humoriste dont je suis assez fan. (Michel nous l’a avoué… Il participe lui-même à des scènes ouvertes sur Genève… Foncez le voir !)

U comme U25. La relève ! Je m’investis dans une association qui aide les espoirs du saut d’obstacles suisse à aller plus loin dans leur sport de prédilection. Il y a un fossé entre les – de 21  ans et les 25 ans en terme de moyens, de concours….

V comme VIN : Je suis passionné par l’œnologie. J’aime découvrir et déguster différents vins.  J’ai toujours en tête cette phrase. «  Le bon vin ? C’est celui que tu aimes en le buvant ! »

Mais V c’est VOYAGE aussi : celui qui te marque, qui te prend aux tripes !

W comme WAGON : Bon Ok ! C’est le premier mot qui me vient à l’esprit… et à celui de tout le monde !

X comme XYLOPHONE. Je jouais des percussions quand j’étais enfant. (Xylo, batterie…) Je reste un passionné de musiques d’hier… ou d’aujourd’hui.

Y  comme YANN BARTHES : Je ne manque pas une seule émission de Quotidien. J’ai eu la chance d’y assister en live et de rencontrer brièvement Yann Barthès dont j’apprécie énormément le travail. Je trouve qu’il propose quelque chose de différent et ça fait du bien dans le paysage audiovisuel.

Z comme ZURICH : ma ville d’origine. Une partie de ma famille vit là-bas. Je reste très attaché à mes racines suisses allemandes. ; Et puis c’est une ville que j’aime beaucoup

 

Retrouvez Michel au CHI de Genève : https://www.chi-geneve.ch/

 

Retrouvez nos autres abécédaires :

 

 

About The Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouvelle Formation de YOGA pour cavaliers et cavalières

Nouvelle Formation de YOGA pour cavaliers et cavalières

cliquez sur l'image

Cliquez sur J’aime !

Quizz

Quizz