Select Page

L’équitation, un sport dangereux ? Quels sont les dangers ?

L’équitation, un sport dangereux ? Quels sont les dangers ?

L’équitation est un sport merveilleux mais il ne faut pas en méconnaître les dangers. Le cavalier, même expérimenté, n’est pas à l’abris d’une réaction imprévisible du cheval. Le risque de chute est parfois aggravé par l’étrier dans lequel un pied peut se coincer…

Il est évidemment recommandé de ne pas chevaucher sans le port d’une bombe (voire d’épaulières), sans la présence d’un autre cavalier expérimenté, et si possible sur un cheval dont on connaît les réactions et les possibilités.

Le saut d’obstacles est la première cause de chutes à cheval juste devant les accidents survenus en extérieur.

Lombalgies, lumbagos, lombosciatiques

Ces pathologies sont communes à l’ensemble des pratiques sportives et donc pas seulement à l’équitation. Mais le peu d’échauffements avant les séances et d’étirements après, en accentuent la fréquence.

Elles ont des facteurs déclenchant suivants :

  • intensité de la pratique,
  • exercices violents (saut en particulier),
  • hyperlordose lombaire préexistante,
  • discopathie dégénérative.

Douleurs musculaires

Les muscles sont également, et en particulier les abducteurs des cuisses, le siège d’atteintes diverses : claquage, contractures, tendinites. L’équitation nécessite un bon échauffement pour éviter les blessures musculaires et les douleurs. Un cavalier ne souffrira que rarement d’une rupture des ligaments croisés du genou ou d’un claquage, qui touchent surtout les pratiquants de sports requiérant des appuis au sol. Cependant, en raison de la position sur le cheval, les risques de pubalgie, de tendinites aux poignets ainsi que de douleurs dorsales existent.

Les traumatismes

L’équitation est un sport dangereux à cause des risques de chutes et du contact avec le cheval. En termes de gravité, il arrive au 3ème rang après les disciplines automobiles et le deltaplane.

Les accidents sont rares mais les conséquences souvent sérieuses.

Des traumatismes crâniens, du thorax et de la clavicule s’avèrent fréquents en cas de chutes. Les accidents peuvent même être paralysant si la moelle épinière est touchée, mortels surtout si le pied du cavalier reste coincé dans l’étrier.

Le matériel peut réduire les risques : des étrivières qui se détachent au plus vite, des étiers de sécurités dans lesquels les pieds ne peuvent pas rester coincés, un gilet de protection qui réduit fortement la gravité de l’accident en cas de chute, et bien sûr le casque.

Les accidents peuvent aussi avoir lieu lorsque le cavalier est à côté de son cheval et non dessus : coup de pied, morsure, bousculade,…

Des principes de sécurité simples sont à appliquer comme ne pas passer trop près des box pour ne pas se faire mordre, ne pas passer ou rester derrière un cheval et se signaler quand vous arriver par un angle mort, enlever les couvertures TOUJOURS en commençant par l’arrière et en terminant par l’avant, etc.

 

Donc..Faites attention à tout moment, à pied ou à cheval !

About The Author

Claire

Claire est la créatrice du blog de l'ABC du Cheval et de l'environnement de formation en ligne. Propriétaire de plusieurs chevaux, Claire s'est découvert cette passion en accompagnant ses enfants au centre équestre... Depuis, elle vous livre toutes ses découvertes ! aussi bien les bonnes que les mauvaises !

7 Comments

  1. Morgane

    Très intéressant on ce rend pas toujours compte du danger

    Réponse
  2. Wilfried

    Pourquoi doit-on enlever la couverture de l’arrière vers l’avant ?

    Réponse
    • Claire

      pour pas que le cheval s’enfuit avec la couverture toujours accrochée à son ventre et entre ses cuisses. Il faut mieux que ce soit accroché au niveau du poitrail.

      Réponse
  3. dantas

    Interessant !

    Réponse
  4. Coline

    coucou, ton article est très intéressant 🙂

    Réponse
  5. cordeiro

    Très intéressant !

    Réponse
  6. mathilde

    et oui, l’equitation est un sport dangereux. je sais de quoi je parle , je suis actuellement clouée au lit avec une fracture a la cheville suite à un accident très bête
    mais une chose est sure, je vais remonter ! je ne pourrai pas me passer de cette sensation de liberté quand on est à cheval.

    Réponse

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouvelle Formation de YOGA pour cavaliers et cavalières

Nouvelle Formation de YOGA pour cavaliers et cavalières

cliquez sur l'image

Cliquez sur J’aime !

Quizz

Quizz