Select Page

Demi-pension, des deux côtés de la lorgnette !

Demi-pension, des deux côtés de la lorgnette !
La demi-pension, qu’est-ce que c’est ?

Mettre son cheval en demi-pension (ou en tier ou quart de pension), c’est le louer quelques jours par semaine à un autre cavalier. Cet autre cavalier (le demi-pensionnaire) s’occupera du cheval les jours prévus. En contre-partie, il paie au propriétaire un forfait mensuel correspondant au prix de la pension proratisé. Dans certains cas, les propriétaires ajoutent les frais comme les ferrures ou les frais de santé.

Quel est le prix d’une demi-pension ?

Cela peut varier de 50 a 250 euros voir plus par mois en fonction du propriétaire, des capacités du cheval, du nombre de fois que le cheval sera monté par semaine. Certains propriétaires peuvent demander le partage des frais de maréchalerie.

Le matériel ?

La grande majorité des propriétaires prête leur matériel contre bons soins. De plus, si vous utilisez leur matériel, ce dernier sera plus susceptible d’être adapté au cheval.

 Quel niveau faut-il avoir pour être demi-pensionnaire ?

Une demi-pension est conseillée à partir du galop 4. Le cavalier doit être capable de travailler le cheval en autonomie et en toute sécurité. Avec l’accord du propriétaire, les demi-pensionnaires peuvent prendre des cours avec un moniteur.

Il peut être intéressant pour un propriétaire de choisir un demi-pensionnaire qui pratique une discipline différente ou qui a un niveau technique meilleur : cela contribuera à améliorer les capacités physiques et sportives du cheval. Dans certains cas, cela peut aussi contribuer à lui changer les idées, si le demi-pensionnaire préfère les longues promenades aux séances de travail en manège.

Un contrat

Il est conseillé d’établir un contrat. Il faut y définir  :

  • les jours de la semaine pendant lesquels le demi-pensionnaire a la charge du cheval,
  • ce que peut et ne peut pas faire le demi-pensionnaire avec le cheval,
  • le matériel qu’il doit utiliser et le soin qu’il doit y apporter,
  • etc.

et bien sûr le prix.

Il est recommandé aussi de préciser les modalités de cessation de contrat pour les deux parties.

Quels intérêts pour le propriétaire ?

Avoir un demi-pensionnaire permet de se libérer du temps ou du moins, cela permet de sortir le cheval lorsque l’on ne peut pas le faire. C’est aussi une façon de réduire les frais d’hébergement de son cheval.

Par contre, cela signifie partager son cheval avec une autre personne. La plupart du temps, les propriétaires apprécient le fait de partager des expériences communes avec un autre cavalier. Mais il peut arriver des divergences de points vues et le contrat sera, dans ce cas là, le cadre qui permettra de se séparer sans se fâcher.

Quels intérêts pour le demi-pensionnaire ?

La demi-pension est une bonne expérience car c’est un avant-goût de la responsabilité que représente un cheval. C’est une aventure enrichissante qui permet de se rapprocher d’un cheval en particulier, de suivre son évolution et de créer une relation privilégiée.

Monter un cheval de propriétaire peut aussi permettre de faire des progrès dans son équitation et de sortir en concours sur des épreuves plus importantes.

J’ai eu plusieurs demi-pensionnaires et cela s’est toujours bien passé. La plupart du temps c’était pour aller se promener en forêt ce qui faisait le plus grand bien au cheval. Je trouve aussi intéressant que le cheval construise une relation de confiance avec une autre personne. Cela lui permet de s’adapter à un autre comportement humain, à d’autres demandes et sollicitations. En plus il est souvent gâté deux fois plus !

Et vous ? quelles sont vos expériences ?

About The Author

Claire

Claire est la créatrice du blog de l'ABC du Cheval et de l'environnement de formation en ligne. Propriétaire de plusieurs chevaux, Claire s'est découvert cette passion en accompagnant ses enfants au centre équestre... Depuis, elle vous livre toutes ses découvertes ! aussi bien les bonnes que les mauvaises !

2 Comments

  1. camille b

    Bonjour, alors pour avoir été des deux côtés lorsque j ai eu mon premier cheval en demi pension, je le montant 3 fois par semaine avec l obligation de prendre 1 cours par semaine et de faire une longe par semaine répartition du travail à pieds, cette fameuse séance de longe ma premis au fur et à mesure d avoir une véritable complicité avec le cheval et ce qui a été un plus sur les deux ans que j ai côtoyé ce magnifique cheval qui m à fait découvrir les terrains de concours, passé mon galop 5. Puis est venu le jour ou je suis devenu propriétaire et la c est posé la question de trouver une demi pension j ai eu plusieurs essais et j ai fait confiance à une personnes mais cela n à pas pu duré puisque les conditions mise en place n était pas recepcte du coup j ai mis fin au contrat et depuis je recherche une autre personne mais ayant essuyé un échec j ai beaucoup de mal à refaire confiance à quelqu un, surtout que cette personne à mit en danger mon cheval en reprenant trop tôt le travail après une convalescence.
    Mais depuis j ai mit en place un petit cahier ou l on note ce que l on fait lors de la séance, si il y avait un petit bobo, mes soins effectué et un planning de 3 semaine type une avec concours, une au il y a des entrainement instable et semaine ou il y a que du dressage et du plat cela fonctionne plutôt bien

    Réponse
  2. Julie harlé

    Je suis propriétaire depuis 3 ans et demi et j’ai enfin trouvé une DP de confiance! J’ai eu l’avantage de l’avoir en cours (je suis monitrice d’équitation) avec son ancienne jument de demi-pension pendant quelques mois et comme ça ne se passé pas très bien avec cette jument (pour diverses raisons), je lui ai proposé d’essayer ma jument et là coup de foudre!
    Elles s’entendent super bien, cette personne est hyper respectueuse de l’animal, des consignes de soins et de travail et me tient régulièrement informé de ses séances (elle prends également quelques cours avec moi du coup 😉 ).
    Moi qui suis hyper « pointue » avec ma jument et qui est été échauder avec autre essai de DP il y a 2 ans, là je suis ravie!
    Il faut juste trouver LA bonne DP.

    Réponse

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nouvelle Formation de YOGA pour cavaliers et cavalières

Nouvelle Formation de YOGA pour cavaliers et cavalières

cliquez sur l'image

Cliquez sur J’aime !

Quizz

Quizz